jeudi 13 août 2009

DERNIERE CEREMONIE DE L'ANCIENNE MUNICIPALITE

video

Bonjour...

Pour le Devoir de Mémoire...Rétrospective Historique.

Sur cette Vidéo, vous allez voir la dernière cérémonie du Maire Mr Dalongeville, ainsi que de son Premier adjoint Mr Philippe Demarquilly.

Ce jour là...La plus part des personnes savaient que le Maire et l'adjoint allaient subir les fourches gaudines.

Quel malheur de voir cela en écoutant la Marseillaise.

Ce monument...!!! Le monument des Soldats Morts de Mon Village...

Imaginez le temps passé, depuis l'époque de Mon Instituteur Mr Gallet.

Je vous conte cette histoire afin qu'elle reste imprégnée, dans les mémoires de celles et ceux qui me liront.

Le vendredi 18 Juin 2004, Mon Ami Marcel Trollé, souhaitait que je participe à des retrouvailles des Élèves de l'école Jules Ferry, des années 1950 à 1960.

Marcel souhaitait que je participe encore plus, et me demande d'écrire des Intentions de Prières pour les Instituteurs(e) déjà disparus. Et de lire ce texte lors de la cérémonie.

Une messe à leur intention le Samedi 19 Juin 2004, en l'église de Pernes en Artois, devait ouvrir ce devoir de Mémoire.

Comment écrire des Intentions pour des Instituteurs que l'on n'a pas connu.???

Dans mon esprit... Je me suis vite rendu compte, qu'ils étaient Toutes et Tous, à l'image du mot: INSTITUTEUR

Je vous restitues mot pour mot, ce que j'ai écrit et lu pour les Instituteurs du Village de Pernes en Artois.

Elles et Ils devaient êtres à l'image de Mon Instituteur Mr Gallet.

*** Madame, Monsieur, Mon Père, les Enfants,

Avant toute chose je veux vous remercier pour votre invitation.

Je remercie Mr Marcel Trollé d'avoir souhaité ma présence et ne m'avoir demandé d'écrire les Intentions de Prières pour vos Amis(e) d'Enfance et Instituteurs(e)...

Partis déjà si vite, lorsque l'on prend des points de repère.

J'ai le même sentiment que vous dans le coeur.

Beaucoup de mes Amis(e) d'Enfance, mon Instituteur, mon Curé, eux aussi sont partis vers l'Etoile.

Votre invitation me permet d'avoir une pensée particulière pour mon Instituteur Monsieur Gallet, que je n'ai jamais oublié.

-

Je ne l'ai jamais oublié pour beaucoup de raisons...

Mais surtout la raison suivante.

-

Âgé de 10 ans...Peut-être 11, ?

En retournant vers la maison,

Je passais à côté de notre Monument aux Morts sur la place du Village.

Dans mon raisonnement d'Enfant, parfois je m'arrêtais et disais:

Le Matin..." Bonjour soldat" - Le soir... " Au revoir Soldat "

Les photos se trouvaient sur des médaillons allignés.

Moi...s'était toujours le même à qui je disais Bonjour.

Ce jour là,

Un nuage éparpillait les plus beaux diamants de la Terre sur Mon Village.

Juste au moment ou je disais au Jeune Soldat:

" Dis-moi...!!! Tu as eu mal de mourir ???"

Une larme est tombée du ciel et s'est posée sur le médaillon pour tracer un sillon.

J'ai sorti mon mouchoir pour essuyer cette petite goutte d'eau, et à ce moment là:

.

Derrière Moi... j'ai entendu une voix:

" Jean Marie !!! Qu'est-ce que tu fais là ?"

Avec un Instituteur...!

Un Enfant a toujours l'impression de faire une faute, alors j'ai sursauté un peu ...

Puis j'ai répondu:

" J'essuie une goutte d'eau qui est tombée sur le visage de Mon Ami Soldat"

Mon Instituteur Mr Gallet m'a pris par le bras pour me guider devant le monument,

Et là...!!! Il m'a dit ceci:

-

" Tu vois Jean Marie...

" Partout où tu iras dans les villes et les villages de notre France, tu verras qu'il y a des Monuments comme celui-ci"

" Alors...!!!

"Arrête toi ne serais-ce qu'une minute pour lire un Nom"

"Car ce Nom, s'appelle: LIBERTE"

"A cela !!! Je lui ai répondu":

" Mon Papa m'a dit que maintenant..."

" Ils étaient des Anges auprès du Bon Dieu"

Mon Instituteur lui...M'a répondu:

" Tu vois Jean Marie ...Je ne suis pas sûr qu'il y ait un Bon Dieu"

Je me souviens de lui avoir donné la réponse suivante:

" Alors !!! Pourquoi êtes vous à côté de moi, pour me parler d'eux ...??? "

Le silence et l'émotion éteinte dans un mouchoir qu'il a sorti de sa poche,

Ne m'ont pas apporté la réponse....

J'ai rencontré Mon Instituteur, tellement d'années plus tard dans un super marché.

Ma première Fille était déjà devenue Institutrice.

Nous étions tellement heureux de nous revoir ce jour là.

Curieusement après tant d'années !!! Il n'avait pas oublié.

" Jean Marie ....Tu te souviens de ton soldat...?"

Je lui ai répondu: " Oui ...Je n'ai jamais oublié"

Après cette rencontre, je ne l'ai plus jamais revu...

A tous les Enfants, qui grâce aux Instituteurs au Féminin et au Masculin, ont contribué à la construction de notre France, et maintenant notre Europe.

A toutes les Institutrices, et à tous les Instituteurs de notre Nation, mais aussi de notre Terre, qu'ils soient croyants ou qu'ils doutent:

Dans l'esprit de:

" Ce que tu donnes au plus Petit de mes Petits, cela vous sera rendu au centuple..."

A tous les membres de leur Famille, leurs Amis(e), tous les Habitants de votre Village, afin qu'ils soient sous la protection de L'esprit de l'âme.

A tous les ROIS et PRÉSIDENTS des RÉPUBLIQUES,

Ministres et Hommes d'état, ayant écrit l'histoire de l'École pas la décision,

Pour Celles et Ceux...

Qui construiront, protégeront...l'école du VILLAGE...L'institutrice... l'instituteur;

Qu'ils n'oublient jamais.

" C'est l'ENFANT, qui construit ou détruit l'avenir du Monde".

"Il ne le construit que grâce à des Instituteurs(e)...

Formés(e), Aidés(e), Soutenus(e), Protégés(e)"

..."Ensemble...!!! Comme une Prière,

Joignons Nous à ces Intentions.

Ce fût le 19/06/2004 à 17h

Pourquoi ce texte, à la mémoire de Mon Instituteur, et du Monument.

Oui ...Partout ou je suis passé ....J'ai vu des monuments.

Partout ou je suis passé...

Ils prennent soins du Nom et du Symbole que représente LE MONUMENT.

Depuis l'époque de Mon Instituteur....Des Maires se sont succédés.

Lequel d'entre eux, ???

Ne serais-ce qu'une fois...!!!

S'est arrêté devant un Nom, qui porte dans sa chair le mot LIBERTE...

S'arrêter... Une fois. !!!

Je peux vous dire....Pas un seul.

Ils ont déposé une gerbe de Fleurs que chaque citoyen paye de ses deniers.

Et ils ont le culot de faire un discours Politique inapproprié pour la cérémonie.

Mais pas un seul ne paiera un petit pot de Peinture afin que les Noms ne s'effacent, a cause de toutes les larmes qui tombent du Ciel.

Plus un seul médaillon sur ce monument...

Mon Pauvre Monsieur GALLET

Vous voyez qu'il y a un Bon Dieu...!!!

Déjà 60 années d'écoulées.

Même si cette écriture est virtuelle...

Aujourd'hui à la vitesse de 14 centièmes de seconde, elle fera le tour de la TERRE...

C'est toute la différence par rapport à notre Enfance.

"Du Morse... "

"Nous sommes passés aux Pixels "

Parmi les milliards d'êtres Humains sur notre Planète TERRE,

Il y aura certainement une Âme qui en fera un Texte sur papier.

Hénin-Beaumont...Le 15 Août 2009.

Jean Marie MONKA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire